L´information nous vient du Royaume-Uni où des organismes scientifiques sont en train de dresser des chiens dans un but bien particulier…


Utiliser l´odorat très développé des chiens pour leur apprendre à repérer les personnes atteintes du COVID-19, fait actuellement l´objet d´un programme scientifique made in UK. Non, non, il ne s´agit pas d´une farce à l´anglaise en ce bon mois d´avril, mais d´une véritable mission mise en place par l´association Medical Detetection Dogs. Cette dernière en partenariat avec l´Ecole d´hygiène et de médecine tropicale de Londres ainsi que l´Université de Durham a décidé d´entrainer toute une équipe de chiens à détecter la présence du COVID-19 dans des échantillons (non infectieux) afin de les familiariser avec l´odeur du micro-organisme.


Ces animaux pourront ensuite être placés dans des endroits à forte concentration humaine (aéroports, grandes surfaces…) en fin d´épidémie histoire de pister les personnes malades et renforcer le protocole préventif. Selon les responsables de ce programme, il ne faudrait que quelques semaines de préparation. Pour ceux qui s´inquiète de la sécurité des canidés sélectionnés, les institutions rassurent : les chiens ne courent aucun danger. On l´espère de tout cœur…