Bonne nouvelle, la Chine vient d´interdire le commerce et la consommation d´animaux sauvages à ses citoyens. Une mesure qui fait suite à l´apparition du COVID-19 sur le fameux marché de Wuhan. Les autorités ont décidé de sévir pour protéger les populations d´un comportement alimentaire à risque. Cette solution temporaire n´est pas la première du genre. En 2003 une loi similaire avait vu le jour pour aider à endiguer le Sras. A quand une proposition de loi définitive ?